Voilà comment choisir un chiot berger belge

Le chiot berge belge peut être sevré à 6 semaines, mais il est indispensable, pour obtenir de bons sujets, de poursuivre l'allaitement, en concurrence avec une autre alimentation, jusqu'à l'âge de 8 ou 10 semaines.

L'acheteur doit éviter de prendre les plus faibles d'une portée même si leur type paraît meilleur que celui de leurs voisins.

Après avoir éliminé les derniers de la portée ainsi que ceux dont le sexe ne convient pas, on se trouve devant un lot de 3 ou 4 sujets parmi lesquels il faut encore choisir.

Vérifiez d'abord s'ils ne sont ni sourds, ni aveugles, regardez alors la dentition et rejetez ceux dont les dents sont tachées ou dont les mâchoires ne joignent pas parfaitement. Lorsque ce dernier défaut existe, on dit que le chien est atteint de prognathisme ce qui le fait éliminer des concours de beauté sauf s'il s'agit de certains dogues. Il est grignard quand la mâchoire inférieure est en retrait et bégu quand au contraire, elle avance par rapport à la mâchoire supérieure.

On vérifie ensuite que les membres ne soient pas tordus ou les pieds tournés vers l'intérieur ou l'extérieur, que la queue. Si elle est portée longue ne soit ni tordue ni cassée. Si au contraire le standard de la race veut qu'elle soit courte elle doit être correctement coupée avec une plaie bien cicatrisée. Un problème de santé comme la dysplasie est un problème que le chiot va avoir toute sa vie. Cela va entrainer de nombreux frais vétérinaires pour le futur propriétaire. Seule une assurance pour chien permettra de réduire le montant des honoraires vétérinaires.

Regardez aussi les yeux, et la truffe qui doivent être foncés.

Même si le standard admet qu'ils soient plus ou moins clairs, préférez toujours la truffe et les yeux nettement foncés. Ces parties du corps ont tendance à s'éclaircir dans la descendance et risquent de provoquer des taches de ladre aux générations suivantes. Cette dépigmentation est souvent un signe de consanguinité excessive.

La forme du museau, des lèvres, du crâne et l'attache des oreilles peuvent déjà être appréciées à cet âge. Ils donnent une idée approximative de ce qu'ils seront par rapport au standard de la race.

La forme des oreilles peut également être examinée dès cet âge et, si le standard exige qu'elles soient portées naturellement raides et droites, on élimine les chiots chez lesquels elles retombent sur le côté, en leur préférant ceux dont le lobe est rabaissé vers le devant car elles pointeront par la suite lorsque le chiot aura atteint l'âge de 5 ou 6 mois et parfois bien avant.

Vérifiez encore que le ventre qui est toujours bien rond chez le chiot, ne soit cependant pas ballonné surtout si le sujet paraît, en même temps, plutôt maigre. Ces deux signes réunis sont une preuve absolue de mauvaise digestion.


 
  copyright © lescompagnonsdutoitdechaume - tous droits réservés, reproduction totale ou même partielle interdite